Retour sur la 1ère manche MADIOT

Dimanche 2 avril, 2 de nos cadets ont participé à la 1ère épreuve cycliste de niveau nationale de leur vie.

Encadré par un staff technique au top (Patrice et Luc), ils devaient néanmoins gérer le trac.... seuls et à leurs façons....

Hé oui !! Nos deux loustics se posaient un question simple: «Allons nous être à la hauteur ??»

L' approche finale de cet objectif s'est déroulée aux «petits oignons».

La veille, déjà, un briefing était organisé avec leur entraineur David ​(F.) et avec l'intervention de Valentin FERRON qui prodiguait son retour d'expérience.

​24h plus tard, à l' issue de cette épreuve, Luc (Trichot) nous racontait son ressenti:

«Un club se doit de s'adapter à chacun de ses licenciés.

Qu'il soit doué ou qu'il ait du mal à suivre.

Cette année dans l'équipe CADET, nous avons deux coureurs ambitieux : Victor Danton et Clément Thomas.

Ce dimanche 2 avril, ils auraient pu se contenter de courir sur une course du coin et accrocher normalement un podium, au moins.

Mais ils sont allés se mesurer au niveau national.

Ils sont engagés sur la première manche du Trophée Madiot. Et pas des moindres.

La Roue Tourangelle cadet empreinte le final de la course professionnelle du même nom.

Ça commence avec une grosse bosse dès 3 km de course, puis une autre 5 km plus loin, ...Après la course, les garçons nous disent :

"On était à bloc, on pensait que ça n'allait jamais s'arrêter !"

Seulement ils ont tenu. Et bien tenu.

En arrivant sur le circuit final, ils font parti des 90 rescapés, sur près de 180 au départ !

Victor est très bien placé, il a même l'air "facile", en faisant coucou à ses supporters à chaque passage.

Clément est en retrait dans le groupe, mais aucune inquiétude, il se replace pour le final. Preuve qu'ils sont en forme, il sont suffisamment frais pour participer à l'emballage final.

Il y a 5 coureurs devant, ils arrivent au sein d'un gros peloton avec environ 80 coureurs.

Ça frotte beaucoup, et ils n'ont pas l'habitude, ce qui les pénalise un peu.

Malgré ces circonstances compliquées, ils s'offrent des belles places. Clément Thomas 22e et Victor Danton 30e.

Bravo,

​Bravo les gars.

Vous pouvez être fiers de vous. "

En tout cas nous à l'UV Poitiers, nous sommes fiers de votre comportement.»

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square