Entrevue avec Valentin FERRON - LE 21 Février 2016

En cette fin février 2016, la trêve hivernale régionale vient de se terminer.

C' est le début de la saison cycliste, qui va être très longue, puisqu'elle va durer, pour certains, presque 8 mois sans interruption.


Notre sociétaire de l' UV. Poitiers, Valentin FERRON va se retrouver dans cette configuration.

Sa dernière compétition sur route a eu lieu, il y a près de 4 mois...

Il est aujourd'hui, pressé de retrouver ses potes et l'ambiance du peloton.

Nous sommes allés lui rendre une petite visite pour lui poser quelques questions.

Ses fervents supporters de notre école de vélo vont ainsi, pouvoir être rassurer.


Bonjour Valentin !

Bonjour,

Tout d'abord, comment as-tu occupé la trêve hivernale ?

Comme la plupart des coureurs, j'ai fait une vraie coupure de 3 semaines.

J'étais en repos total.

Ça m'a fait du bien de débrancher un peu...car la saison a été longue et intense.

Puis, progressivement, vers mi-novembre, j'ai repris le sport en alternant un peu la course à pied et le VTT.


J'ai surtout insisté sur les séances de gainage et de PPG (préparation physique générale).

Après cette reprise de l’entraînement, quel fût le programme jusqu' à maintenant ?

J'ai repris tranquillement le vélo de route vers le 15 décembre et j'ai participé à quelques cyclo-cross dans le département, histoire de réadapter mon corps aux efforts violents.

Ensuite, j'ai retrouvé, pendant les vacances de Noël, l'équipe de la BTWIN, lors d'un stage en Franche-Comté.


Nous avons reçu nos équipements, monté entièrement nos nouveaux vélos. Normalement nous devions faire du ski de fond mais il n'y avait pas de neige du coup le programme a été modifié avec des randonnées pédestre et des séances de PPG.

Au retour, j'ai repris très sérieusement les entraînements en rallongeant les distances et en entamant les séances de qualités.


Pendant les vacances de février (semaine du 13 au 20), je suis reparti pour un deuxième en stage avec la BTWIN à Cambrils (Espagne) où nous avons beaucoup travaillé le foncier.

Nous avons également effectué des tests à l'effort comme un test de 20min.

Pour le moment, tous les voyants sont au vert.


A l' UVP, cette année, vous êtes 14 juniors... Qu'est ce que tu penses de cette nouvelle équipe ?

C'est une bonne chose pour le club d'avoir une réserve de jeunes pour le futur.

Cependant une grosse partie du groupe est inexpérimenté mais heureusement qu'il y a des personnes pour les former comme David Reynaud.


Avec David ils ne peuvent que progresser.

Encore une fois, l' UVP en 2016 va dépenser beaucoup de temps et d'énergie pour l'encadrement de l'école de vélo, des cadets et des Juniors... Un programme de courses Nationales a d'ailleurs été élaboré !


Oui, effectivement, Philippe Foussard, a convoqué tous les juniors autour d'un repas le 6 décembre dernier.


Avec David Reynaud et Luc Trichot, (les entraîneurs de l'UVP) nous nous sommes tous présentés (anciens et nouveaux) et avons, chacun, annoncés nos objectifs de la saison.

Un programme de courses nationales a effectivement été établi.

Toute l'équipe, en fonction des niveaux de forme de chacun, va pouvoir participer à de très belles courses nationales.


Pour ma part, j'espère briller sur des nationales juniors ou encore aux championnats de France qui sont à domicile (à Civaux le 20 août 2016).


Mais, il n' y a pas que les Juniors; je suis très attentif aux résultats de notre école de vélo.

Nous avons au club, des entraineurs et des éducateurs très investis et passionnés. Ils font du très bon travail...tout le monde le voit bien.


Début février, j'ai d'ailleurs roulé avec les minimes; on a discuté, c'était très sympa !


Louis LAPIERRE est un coureur que tu connais bien et vous êtes presque de la même génération.

Il démarre la saison 2016 sur les chapeaux de roues.

Il fera parti des rivaux à surveiller ?

Oui, effectivement, dimanche dernier au Grand Prix d' Ouverture cycliste à Châtellerault, il semble avoir fait un sacré numéro, contre notamment une balle armada Nantaise.

J'ai vu des photos de lui récemment et il semble très affûté physiquement.

Il ne cesse de progresser depuis plusieurs années.


Je le connais bien, car nous nous côtoyons depuis les rencontres des écoles de vélo.

Une année sur deux, nous étions adversaires pendant les courses (il est âgé d'une année de plus).

J'ai toujours beaucoup de plaisir à le rencontrer.


Nous faisions très souvent chambre commune lors des stages avec les différentes sélections départementales et régionales; forcément, ça créé des liens.


Pendant les compétitions, on arrive à bien s'entendre surtout dans la première partie de la course.

Après, forcément, c'est la "guerre". Mais toujours dans le respect.


Et tes objectifs 2016 ?

D'abord, continuer à prendre autant de plaisir que les années précédentes, et forcément, obtenir des victoires ou faire obtenir des victoires à mes copains.

Cette année nous devrions avoir une équipe solide avec des nouvelles recrues comme Benjamin ANGOT, Romain SIMONNET, François POIRIER et Jessie CARPENTIER, sans parler de Médéric CLAIN, et de mes potes, Baptiste (TRICHOT), Clément (BRAUD) et Valentin (COITEUX).


Je pense qu'on va faire de belles choses ensemble.


Merci Valentin !


On te souhaite une très belle saison...

Merci beaucoup.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square